Le CM est un MC

Le Community Manager  est devenu omniprésent, il orchestre à travers les médias sociaux des flux d’information, soutient l’engagement des foules, c’est un maitre de cérémonie qui doit maitriser l’art des foules. Quelles sont ses qualités? Quelles règles d’or conduisent son activité? En fouillant dans la multitudes des conseils et des règles, voici une petite synthèse en 15 points.

 1º Community Manager, engage-toi ! Passionné par son travail: il est le porte-parole de la marque, il doit l’aimer tout autant qu’il aime ses fans. Il est ouvert aura les mains dans différents départements et c’est important qu’il soit curieux. L’engagement est la clé de son métier.

2º Bien connaître sa cible:  Il est important pour le MC de bien connaître son audience et de bien identifier les leaders d’opinion, ce qui lui permettra de prendre les bonnes décisions.et communiquer efficacement avec la clientèle. En posant des questions sur les pages publiques, cela leur permet de collecter des informations sur les concurrents.

3º Bien connaître la marque : Il faut que le community manager sache exactement bien les qualités et les défauts de sa marque et puisse gérer au mieux  la communication sur les réseaux sociaux sans jamais être surpris par les critiques.

4º L’art de la conversation : Toutes les demandes et questions postées publiquement (ou en privé) sur les médias sociaux doivent obtenir une réponse, aussi transparente que pertinente. On se souviendra que le marché est une conversation et du cluetrain manifesto.

5º bien s’organiser : Eviter les  tâches répétitives est essentiel pour rester attentif. Il vaut mieux se focaliser activement sur un réseau social que d’être simplement adhérent sur tous les réseaux sociaux. Il est important de travailler efficacement et diffuser les informations nécessaires au bon moment. Il faut penser comme un utilisateur, non comme un marketeur. Il vaut mieux publier les messages la nuit, en semaine ou durant les weekends, quand les gens ont plus de temps libre. Le CM doit optimiser le contenu pour chaque plateforme en se servant des outils comme IFTTT qui permet d’auto-publier les photos d’Instagrams sur  Twitter en même temps, et garder les photos identifiées sur Facebook dans Google Drive ou Dropbox.

6º Bien définir la stratégie : Le community manager doit travailler sur la stratégie pour la diffusion de contenu : chaque article, post, image, doit répondre à un schéma pour conserver une cohérence. Il peut proposer un service, des jeux concours, promotions, cadeaux. Dans cette étape il définira la fréquence des post, l’heure à laquelle il faut diffuser le contenu ; le CM cherche à ce que son  travail soit  lu ou soit vu !

7º Connaître les réseaux sociaux :  Il existe des études sur les clés du digital en France, c’est une bonne façon de situer les différents profils sociaux et améliorer sa présence sur Facebook, Skyrock, Twitter, LinkedIn, Viadeo, Tumblr, mais aussi, savoir qu’est-ce qui passe à l’international pour utiliser Pinterest, MySpace, Google+ ou Instagram. On doit développer une culture générale sur le community management et sur ses technique. Sans compter les nouvelles tendances.

8º Orchestrer les médias sociaux : Il est important de bien identifier les médias sociaux externes (sites, blogs, réseaux sociaux, forums…) qui parlent de l’organisation afin de participer au dialogue et de le modérer. Mais aussi d’être présent sur les espaces d’échanges comme Facebook, twitter…La communauté se disperse entre plusieurs réseaux.

9º Le community manager a du style :  Dans le cas d’écriture d’un article, il faut respecter les conseils suivants : premièrement, il faut que l’article ne dépasse pas les 2000 mots. Après, consulter la cohérence, faire des illustrations, veiller à ce que le contenu soit intéressant, bien gérer et insérer des mots clés. Et dernièrement, il faut re-lire et corriger avant la publication. ON n’oubliera pas que c’est aussi un art d’écriture.

10º Poster plus ne veut pas dire plus d’engagement :  Il faut bien connaître les attentes de la clientèle, afin d’arriver à un compromis entre leurs attentes et  le message qu’il veut leur faire passer. Cependant, ce n’est pas la fréquence des posts mais la qualité qui les engage.

11º Le CM maitrise l’art des metrics : Le CM doit écouter attentivement son audience pour bien positionner la marque. Et pour celà une multitude d’outils sont utiles pour suivre ce qui est apprécié ou non, mesurer le sentiment à l’égard des marques.

12º Le CM doit fournir du contenu:  Les utilisateurs sont submergés avec les messages et l’information qu’ils reçoivent régulièrement, l’intérêt, l’originalité et la pertinence des messages sont essentiels. Le community manager doit satisfaire les besoins de contenus exigé par les internautes. 

13º S’adapter aux nouvelles tendances : Il faut éviter l’utilisation des réseaux sociaux de façon classique. Les plateformes matérielles sont indispensables pour le manager, par exemple, pour diffuser un message, il faut s’adapter aux supports supplémentaires. Ces supports supplémentaires sont les smartphones, les ordinateurs portables, TV, radio, etc..

14º Privilégier les petites phrases contenant des informations précises : Les 6 citations de médias sociaux de spécialistes du marketing qui fournissent des indications primordiales et des perspectives pour tous les niveaux de compétence. Le sens de la formule est indispensable.

15º  La qualité des fans est plus importante que la quantité. Focaliser plutôt sur la qualité des fans que sur la quantité. Le CM doit prendre son temps et les ressources nécessaires pour séduire les fans qui sont vraiment intéressés par la marque et sont véritablement engagés.

CALIZ Giovana – TASKOY Aysu -GEORGE SOBHI HABIB Marguerite -HERNANDEZ MUNOZ Fabiola

___
Dossier #CM
un cours de Community Management avec le Master MOI Paris Ouest et la Majeure e-Business de l’ESC La Rochelle